La famille

La thérapie analytique familiale permet à une famille en difficulté de retrouver son équilibre et un bien-être certain.

 

Une thérapie familiale est un travail thérapeutique qui permet à une famille de surmonter les difficultés particulières et perturbantes de l’un de ses membres – voire de plusieurs ou tous ses membres -, de recouvrer un certain équilibre et de retrouver les joies et les biens – faits d’une complicité perdue. La fréquence des séances est en général bimensuelle.

 

Le psychothérapeute analytique comme le psychanalyste – c’est à dire un thérapeute qui travaille en prenant ancrage sur l’histoire singulière de chacun et l’inconscient – peuvent mener des thérapies familiales. Leur action thérapeutique, dans un tel cadre, ne doit toutefois en aucune façon être confondue à celle d’une psychothérapie analytique ou d’une psychanalyse. Il n’y a de psychothérapie analytique ou de psychanalyse que lorsqu’un patient seul – enfant ou adulte – rencontre un psychothérapeute analytique ou un psychanalyste dans son cabinet de consultation, pour des échanges en face à face ou dans le respect du dispositif « divan-fauteuil ».

L’action du psychothérapeute analytique ou du psychanalyste, en ce qui concerne la prise en charge d’une famille en difficulté, relève de la « thérapie analytique familiale».

La thérapie analytique familiale implique une recherche et un travail de mise au conscient des mécanismes inconscients qui perturbent respectivement chacun des membres d’une famille et par répercussion, la famille dans sa dynamique. Elle est un espace d’écoute et de dialogue, protégé et dynamisé par le thérapeute. Cet espace est ouvert à toute famille en difficulté, qui souhaite recouvrer un certain équilibre, retrouver les joies et les bien – faits d’une complicité familiale perdue.

Quand faut-il consulter ?

Certaines crises traversées par une famille ne trouvent pas leur résolution dans un délai raisonnable. Il arrive aussi que l’issue d’une crise laisse l’un des membres d’une famille reste dans une situation d’incompréhension, d’angoisse, de souffrance psychique. Une thérapie analytique de famille est alors recommandée. Elle peut être la solution pour dénouer définitivement la crise de manière à éviter ses réitérations sous des formes variées.

Lors de la première consultation, le thérapeute reçoit les membres de la famille qui ont manifesté le désir de consulter ainsi que les membres de cette famille qui semblent impliqués dans la difficulté. Il les accueille et les écoute, le temps nécessaire, afin de leur permettre de s’exprimer, de s’écouter différemment et de commencer à s’entendre autrement. Le thérapeute pose un certain nombre de questions. Pour faire suite à cet échange, il rend compte de tout ce qui a été dit, autrement.

La famille peut alors quitter la consultation, ses dires ré – organisés, mis en écho, avec une parole, une proposition, une interprétation du thérapeute en tête. L’esprit de chacun des membres de la famille est désormais travaillé sainement par des questions. La thérapie a commencé.

Le thérapeute expose en fin de première, seconde ou troisième rencontre les modalités d’une prise en charge thérapeutique pertinente au regard des difficultés encourues.

Il conseillera :

  • soit, le suivi de quelques séances. Suivi suffisant à déjouer un problème circonscrit dans la vie de la famille
  • soit, un suivi à raison d’une séance tous les quinze jours. Cela peut être, pour un temps, une séance par semaine, si la famille traverse une période particulièrement instable et douloureuse.

Les entretiens se déroulent assis, en face à face avec le thérapeute.

Au cours des séances, les membres de la famille sont invités à parler de ce qui les préoccupe, de ce qui leur vient à l’esprit. Le thérapeute intervient ponctuellement, de diverses manières afin de mettre en exergue les points, les paradoxes et les nœuds révélateurs qui se dégagent du discours des membres de la famille. La famille traverse des prises de conscience libératoires. Les propositions, interventions et interprétations du thérapeute sont les moteurs du travail de thérapie familiale.

 

Autres questions fréquentes


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/30/d610502676/htdocs/clickandbuilds/psycho/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Les commentaires sont clos.